Nouveautés

mercredi 27 avril 2016

L'exil d'Estelle Vagner








Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu'elle commence à goûter à la liberté et à s'intégrer au sein d'un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu'insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l'irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner.






J’ai commandé ce livre pour les Imaginales puisque l’auteur sera présente. Au départ, je voulais l’acheter sur le stand sur place et puis je me suis dis que si j’étalais un peu les frais sur 2 mois, ça aiderait. C’est pour ça qu’il s’est retrouvé dans ma PAL ce mois-ci.
Vu que je vais rencontrer l’auteur, autant lire le livre avant, c’est plus sympa. Je pourrais en discuter avec elle.
Je dois dire que j’aime beaucoup la couverture et bien entendu c’est ce qui m’a attirée en premier. Elle est sombre mais lumineuse. Le personnage est bien mis en avant mais on voit tout de même la forêt en fond. J’aime beaucoup l’écriture de feu du titre. Encore une très bonne couverture.
Ensuite, j’ai découvert le résumé et là, j’étais encore plus tentée parce que j’apprécie pas mal tout ce qui est morphes, loups-garous, …
C’est donc confiante que j’ai commencé ma lecture. J’en ressors satisfaite malgré quelques petits défauts, mais rien de bien méchant.
En fait, au début ça allait très bien et je suis tombée sur ce que je considère comme une faute « moi et … » C’est un truc que je n’aime pas du tout (même si je fais des fautes, celle là je ne peux pas), je reprenais souvent les collégiens pour ça et le voir écrit comme ça, grrrr. J’ai eu envie de barrer et d’écrire « … et moi » lol C’est un détail je vous l’accorde.
J’ai tout de même continué ma lecture avec plaisir mais j’ai eu un moment où j’ai du revenir en arrière voir si je n’avais pas plusieurs fois le même chapitre car les premières phrases étaient quasiment pareilles. Après avoir été rassurée par ce petit retour en arrière, je me suis laissée prendre par l’histoire.
J’ai vraiment passée un très bon moment avec Kayla, Max, Jade, Ian, Julie, … Le style de l’auteur est fluide et prenant même si j’avais deviné bien à l’avance 3 gros événements dans le déroulement de l’histoire. Pour autant, j’ai quand même pris plaisir à continuer ma lecture.
J’ai beaucoup apprécié l’univers créé par l’auteur. Tout est bien ficelé, bien expliqué. On se pose des questions sur Kayla, son passé, … Les rêves m’ont bien intriguée et j’avais envie de savoir quels liens ils pouvaient avoir avec notre jeune héroïne.
Le pseudo triangle amoureux (enfin ils sont 3 gars pour une fille donc ce n’est pas vraiment un triangle mais bon) ne pas vraiment plu mais en même temps, ce n’est pas ce que je préfère dans les histoires.
J’ai bien accroché avec le personnage de Kayla. Elle est sympathique, maladroite mais avec beaucoup de répondant et de force.
Max également m’a bien plu et j’ai hâte de le retrouver dans la suite. On en sait encore peu sur lui.
J’ai eu du mal avec Ian dès le départ. Je ne vous direz pas si j’ai eu raison ou tort parce que ça spoilerait l’histoire.
Pas mal de questionnements concernant Julie, qui ont finalement trouvé réponse dans ce tome.
Et Tigrou, il est tout mimi mais en même temps, ça ne m’a pas étonné lol Comprendrons ceux qui ont lu le livre.
Malgré les petits défauts cités au début, c’est une lecture fraiche que j’ai vraiment apprécié avec pas mal d’action, de peps, de sentiments. J’ai très hâte de lire le second tome parce que celui-ci s’arrête en plein milieu d’une action …

Editeur : Edition du chat noir
Série : Kayla Marchal
Date de parution : 2 avril 2016
ISBN : 9782375680001
Prix : 19.90 €
340 pages


4 commentaires:

  1. Je viens de lire une chronique où il était dit que l'héroïne est insupportable. Du coup je suis mitigée, même si ta chronique est très bonne. Je le garde à l'esprit et je vais y réfléchir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu de souci avec Kayla, même si elle est un peu chiante elle a du répondant, de l'humour et du coup c'est bien passé avec moi. J'espère que tu aimeras si tu le lis :)

      Supprimer
  2. C'est la première chronique que je lis sur ce dernier, mais je compte bien attendre un peu pour prendre une décision... Avec quelques avis de plus, ça devrait être suffisant. Toutefois, je lève mon chapeau à l'illustratrice qui a fait un super boulot, car la couverture est envoutante !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai vu passer beaucoup de coup de coeur pour ce livre. Ce n'est pas le cas pour moi, même si j'ai passé un très bon moment.
      Pour la couverture c'est encore une fois Alexandra V. Bach qui a fait cette très belle image.

      Supprimer

Social Icons

Featured Posts

Social Icons

L'exil d'Estelle Vagner








Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu'elle commence à goûter à la liberté et à s'intégrer au sein d'un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu'insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l'irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner.






J’ai commandé ce livre pour les Imaginales puisque l’auteur sera présente. Au départ, je voulais l’acheter sur le stand sur place et puis je me suis dis que si j’étalais un peu les frais sur 2 mois, ça aiderait. C’est pour ça qu’il s’est retrouvé dans ma PAL ce mois-ci.
Vu que je vais rencontrer l’auteur, autant lire le livre avant, c’est plus sympa. Je pourrais en discuter avec elle.
Je dois dire que j’aime beaucoup la couverture et bien entendu c’est ce qui m’a attirée en premier. Elle est sombre mais lumineuse. Le personnage est bien mis en avant mais on voit tout de même la forêt en fond. J’aime beaucoup l’écriture de feu du titre. Encore une très bonne couverture.
Ensuite, j’ai découvert le résumé et là, j’étais encore plus tentée parce que j’apprécie pas mal tout ce qui est morphes, loups-garous, …
C’est donc confiante que j’ai commencé ma lecture. J’en ressors satisfaite malgré quelques petits défauts, mais rien de bien méchant.
En fait, au début ça allait très bien et je suis tombée sur ce que je considère comme une faute « moi et … » C’est un truc que je n’aime pas du tout (même si je fais des fautes, celle là je ne peux pas), je reprenais souvent les collégiens pour ça et le voir écrit comme ça, grrrr. J’ai eu envie de barrer et d’écrire « … et moi » lol C’est un détail je vous l’accorde.
J’ai tout de même continué ma lecture avec plaisir mais j’ai eu un moment où j’ai du revenir en arrière voir si je n’avais pas plusieurs fois le même chapitre car les premières phrases étaient quasiment pareilles. Après avoir été rassurée par ce petit retour en arrière, je me suis laissée prendre par l’histoire.
J’ai vraiment passée un très bon moment avec Kayla, Max, Jade, Ian, Julie, … Le style de l’auteur est fluide et prenant même si j’avais deviné bien à l’avance 3 gros événements dans le déroulement de l’histoire. Pour autant, j’ai quand même pris plaisir à continuer ma lecture.
J’ai beaucoup apprécié l’univers créé par l’auteur. Tout est bien ficelé, bien expliqué. On se pose des questions sur Kayla, son passé, … Les rêves m’ont bien intriguée et j’avais envie de savoir quels liens ils pouvaient avoir avec notre jeune héroïne.
Le pseudo triangle amoureux (enfin ils sont 3 gars pour une fille donc ce n’est pas vraiment un triangle mais bon) ne pas vraiment plu mais en même temps, ce n’est pas ce que je préfère dans les histoires.
J’ai bien accroché avec le personnage de Kayla. Elle est sympathique, maladroite mais avec beaucoup de répondant et de force.
Max également m’a bien plu et j’ai hâte de le retrouver dans la suite. On en sait encore peu sur lui.
J’ai eu du mal avec Ian dès le départ. Je ne vous direz pas si j’ai eu raison ou tort parce que ça spoilerait l’histoire.
Pas mal de questionnements concernant Julie, qui ont finalement trouvé réponse dans ce tome.
Et Tigrou, il est tout mimi mais en même temps, ça ne m’a pas étonné lol Comprendrons ceux qui ont lu le livre.
Malgré les petits défauts cités au début, c’est une lecture fraiche que j’ai vraiment apprécié avec pas mal d’action, de peps, de sentiments. J’ai très hâte de lire le second tome parce que celui-ci s’arrête en plein milieu d’une action …

Editeur : Edition du chat noir
Série : Kayla Marchal
Date de parution : 2 avril 2016
ISBN : 9782375680001
Prix : 19.90 €
340 pages


4 commentaires:

Le cercle littéraire de Kitsy a dit…

Je viens de lire une chronique où il était dit que l'héroïne est insupportable. Du coup je suis mitigée, même si ta chronique est très bonne. Je le garde à l'esprit et je vais y réfléchir :)

Lilou a dit…

Je n'ai pas eu de souci avec Kayla, même si elle est un peu chiante elle a du répondant, de l'humour et du coup c'est bien passé avec moi. J'espère que tu aimeras si tu le lis :)

Froggy a dit…

C'est la première chronique que je lis sur ce dernier, mais je compte bien attendre un peu pour prendre une décision... Avec quelques avis de plus, ça devrait être suffisant. Toutefois, je lève mon chapeau à l'illustratrice qui a fait un super boulot, car la couverture est envoutante !!!

Lilou a dit…

Moi j'ai vu passer beaucoup de coup de coeur pour ce livre. Ce n'est pas le cas pour moi, même si j'ai passé un très bon moment.
Pour la couverture c'est encore une fois Alexandra V. Bach qui a fait cette très belle image.

Enregistrer un commentaire

About